• Le Bien contre le Mal

    Dans la nature le bien et le mal n'existent pas, pour l'être humain il existe... il n'est plus en harmonie avec elle.

    La Conscience de ça permet de passer au delà des problèmes psychologiques et de l'ego,

    nous ne regardons plus le combat en nous mais le fond et le ciel qu'il y a autour de nous en revenant à la source.

    Le seul moyen de résoudre un problème, c'est de s'en extraire, pour voir les choses autrement et vivre librement.

    Un conseil, allez dans la nature, trouvez un endroit calme et sauvage, puis rentrez chez vous...Vous comprendrez...

    Nous venons de la nature, pas de la ville... nos schémas de vie nous le font oublier, certains ne s'en sont même pas aperçus...

    Le Bien contre le Mal


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 27 Août 2011 à 09:01
    DWD ( David )

    Bonjour à vous Labradorite,


     


     


     


    Découverte de cet endroit particulier, après quelques lectures chez vous de ces profondes réflexions.


     


     


     


    Je m’arrête sur celui-ci. « Le bien contre le mal »


     


     


     


    Avant que l’humanoïde soit humain, il était encore dans la chaîne alimentaire prédateur et proie à la fois… L’instinct de survie était une priorité chasser pour manger et éviter de faire manger pour la survie du groupe. L’instinct animal va-t-on dire.


     


     


     


    Prenons un groupe d’animaux quelconque, ceux-ci prennent en siège un territoire où il y a de la nourriture, ils vont défendre cet endroit si un autre groupe vient traîner sur leurs platebandes.


     


    C’est une notion de mal quelque part.


     


     


     


    De même que dans certains groupes animaux, il y a des règles de hiérarchie à respecter, le chef du groupe s’octroie les premières denrées avant le reste du groupe.


     


    Si un jeune vient enfreindre cette règle, il sera corrigé par le chef de groupe. Voir, par la communauté. Une instruction de cette notion de bien et de mal.


     


    Il est considéré comme mal de ne pas respecter le chef dominateur. Sous peine d’être corrigé de façon agressive. La peur vient alors donner un signal d’alarme sur une façon de mal agir.


     


     


     


    Cela s’applique à tout organisme vivant intelligent, si je puis dire. Les fourmis et abeilles ont ce principe de hiérarchie egalement.


     


     


     


    L’humain fut un jour ce Bonobo d’aujourd’hui ou la patriarche de l’humanité Lucy.


     


     


     


    Durant l’évolution de l’humanité, celle-ci va développer son cerveau, sa conscience, sa moralité, avec des politiques et religions comme outils, ils vont s’imposer une socialisation communautaire, des groupes distincts, des territoires assiégés, avec des moralités différentes, des lois tout autant différentes, de multiples religions. ce qui donnera notre situation mondiale actuelle géopolitique.


     


     


     


    A bien y regarder cet instinct, cette moralité hiérarchique d’aujourd’hui chez l’humain n’est pas si loin que nos cousins les animaux, puisqu’ils défendent leur territoire, le chef, la nourriture…etc.


     


     


     


    La notion de mal en définitive commence quand un animal veut s’approprier un lieu de vie communautaire.


     


     


     


    Au niveau végétal, il me semble qu’il y a une certaine mécanique de hiérarchie également, mais de la à parler de bien ou de mal… des plantes en étouffent d’autres pour survivre…


     


     


     


    Il faut peut-être se pencher au niveau moléculaire et atomique pour y voir les organismes se défendre contre l’intrus, comme notre système de défense immunitaire…


     


     


     


    C’est peut-être là que commence cette notion de bien ou de mal, quand un organisme décide qu’il faut se défendre pour le bien de sa survie.


     


    Qui sait ?


     


    La nature est un grand livre ouvert pour ma part, chaque organisme vivant ou minéral est une leçon de vie.


     


    La plus grande puissance mondiale ? c’est cette vie qui va naître là où rien ne peut vivre…


     


     


     


    Qu’en pensez-vous ?


     


     

    2
    Labradorite Profil de Labradorite
    Samedi 27 Août 2011 à 20:19

    Bonjour David

    Je suis entièrement en accord avec la hiérarchie animale et ce que vous dites, 

    pour ma part je pense qu'il ne sont pas conscients et luttent pour survivre, les lois qui se répètent dans l'instinct au sein de la meute sont ancrées dans les gènes et se répètent de père à fils comme vous l'avez si bien dit :

    "Si un jeune vient enfreindre cette règle, il sera corrigé par le chef de groupe. Voir, par la communauté. Une instruction de cette notion de bien et de mal."  (voir schéma familiaux ) 

    les schémas s'ancrent dans les mémoires, on leur a montré l'exemple ils referont à leurs enfants ce qu'on leur a fait.

    C'est autour de cette conscience qu'il y a notion de bien et de mal, à partir du moment où nous sommes conscient il n'y a plus de territoire plus de hiérarchie, plus de domination, mais d'autres principes qui existent aussi dans la nature dont l'empathie par exemple.

    l'empathie est un état de conscience naturelle...Petite vidéo...       >>>>        Définition de l'empathie - YouTube      <<<<

    Un être conscient se doit à lui même plusieurs choses, 

    - La compassion pour chaque être, ( il peut se mettre à la place d'un autre individu, plantes, arbres, minéraux, insectes, animaux, poissons ou être humain, pour moi c'est pareil, un être reste un être, il aurait pu naître poisson, chat ou arbre...) il a la capacité de pouvoir imaginer ce que l'autre ressent à un tel point qu'il le ressent lui aussi et peu lui porter secours, aide, soutien moral comme physique... 

    - La compassion pour les éléments: Terre, eau, air : Exemple, pourquoi se mettre à l'alimentation biologique... Ce n'est pas uniquement par ce que c'est tout simplement meilleur au goût... avec les pesticides il y a pollution des 3 éléments essentiels à la vie, la terre est polluée, par l'arrosage, l'eau s'infiltre dans le sol tuant les micro-organismes et la richesse du sol... l'eau passe dans les nappes phréatiques qui retournent aux rivières jusqu'à la mer, (polluant les micro-organismes de l'eau qui font sa richesse, la base de la chaîne alimentaire du microscopique se répercutent sur les plus grands, les êtres s'empoisonnent les uns les autres... jusqu'au poisson qui devient dangereux à la consommation, exemple (PCB), aux algues vertes, toxiques responsables de la mort de plusieurs animaux en Bretagne dernièrement... et enfin l'air qui par évaporation pollue nos organismes ainsi que les arbres et plantes qui font que l'on respire...  

    - Montrer l'exemple, ( il est conscient de ce qu'il fait à son prochain, si vous faites du mal à quelqu'un il y a de fortes chances qu'il en fasse à un autre voir d'autres, qui à leur tour le referont, à moins qu'ils soient conscients de leurs bêtise et arrêtent... "

    Ne refaites pas au autres ce que vous n'avez pas aimé que l'on vous fasse et si vous avez conscience de la compassion et de chaque être vivant vous pouvez vous mettre à leur place, donc c'est à vous que l'on fait du mal quand on leur fait du mal.

    " une conscience éclairée de lumière ou une conscience animale, une nous tire vers le bas une vers le haut " (voir pierre philosophale)

    Le mal c'est de dérégler l'écosystème, alors que nous avons atteint un degré d'intelligence qui nous permet de faire autrement... le mal c'est de faire comme si rien n'était, alors que nous sommes soi disant intelligent et évolué. le mal c'est de dire que rien n'y changera... que c'est trop tard, ou simplement pas ma faute (ancêtres ou autres)... 

    si je dit que le bien et le mal n'existe pas dans la nature c'est qu'elle vie en harmonie, chaque espèce à son utilité...  le mal c'est de ne pas être en harmonie avec elle.

    bon maintenant vous faites ce que vous voulez, je me mets à votre place et c'est pas évident de voir les choses sous cet angle qu'en pensez vous ? 

     Merci pour vôtre commentaire j'ai modifié légèrement le texte. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :